Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 12:01

Avant, après, pendant. Il ne se passe pas un jour sans une polémique Miss France.

 

La dernière en date risque de faire grand bruit : l'élection locale le 26 mars dernier de Miss Haut-Rhin Delphine Wespiser devenue Miss France est contestée car "truquée" selon certains, révèle Le Parisien/Aujourd'hui en France.

 

Ce serait en réalité la deuxième dauphine Maud Baerenzung qui aurait été élue ce soir-là, à en croire son comité de soutien. "Le public et le jury, quasi unanimement, avaient élu Maud Baerenzung. Notre déléguée régionale a alors invoqué une histoire ubuesque de robe pour disqualifier la gagnante. L'élection a été truquée (...) Nous avons des attestations de commerçants et d'un député, faisant partie du jury, qui s'en sont plaints par écrit", explique un membre du comité local à notre confrère.

 

Une histoire de robe

 

La nouvelle Miss France a-t-elle volé son titre départemental avant d'être intronisée Miss Alsace puis Miss France ?

 

C'est la conviction de plusieurs jurés du Haut-Rhin, visiblement remontés contre la nouvelle responsable locale, Claudia Fritollini. Qui avoue avoir "tranché" face à l'indécision du jury, partagé entre les deux demoiselles. "Oui, j'ai préféré Delphine et elle est devenue Miss France, alors j'en suis fière, confesse-t-elle. Je ne me voyais pas partir avec Maud, qui m'a fait toute une histoire pour une robe."

 

La deuxième dauphine avait choisi de porter une robe à elle alors que, habituellement, ce sont les partenaires locaux et commerciaux qui habillent les Miss.

 

Du côté d'Endemol, on soutient cette décision, arguant la présence d'un huissier lors de l'élection suivante de Miss Alsace, où Delphine Wespiser a gagné le titre. Le risque de destitution semble donc nul.

"La nouvelle reine ne risque rien. Même si elle n'avait pas gagné le titre dans le Haut-Rhin, elle aurait eu le droit de se présenter directement à l'élection de Miss Alsace, comme candidate libre", note notre confrère.

 

Guerre des Miss

 

Il y a quelques jours, une autre polémique avait surgi.

On apprenait queDelphine Wespiser, fraîchement élue Miss France 2012, aurait très bien pu devenir... Miss Prestige National, l'élection concurrente organisée par Geneviève de Fontenay.

 

"Ca ne fera pas scandale vu qu'il n'y a pas lieu d'être. Vu que je ne connaissais absolument pas le monde des Miss, j'ai vu un article pour Miss Haut-Rhin. J'ai envoyé une lettre et j'ai compris que c'était le comité Geneviève de Fontenay et j'ai été prise. Deux jours après, j'ai vu quelque chose d'autre avec Miss Haut-Rhin et j'ai compris qu'il y avait deux comités. J'ai téléphoné et on m'a dit "Venez plutôt chez nous parce que c'est mieux. Si vous continuez, vous serez à Miss France" (...) Du coup, j'ai appelé l'autre pour annuler" expliquait Delphine Wespiser dans un entretien au site directstar.fr.

Partager cet article

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article

commentaires