Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 09:09

L'ancien rugbyman Vincent Moscato a-t-il dérapé lundi soir en direct sur RMC aux commandes de son "Moscato Show" ? Certains de ses échanges avec ses chroniqueurs ont choqué, le site Acrimed estimant même que l'animateur et son équipe avaient fait « l'apologie du harcèlement sexuel ».

 

En cause : un débat organisé après un scandale qui touche des joueurs anglais. Trois sportifs du XV de la Rose ont eu un comportement « déplacé » avec une femme de ménage dans un hôtel. « Annabel Newton, 23 ans, qui cherchait a récupérer son talkie-walkie dans la chambre de James Haskell, a ensuite fait l'objet d'une proposition indécente à caractère sexuel, sous l'œil d'une caméra tenue par l'occupant principal de la pièce » rapportent nos confrères du Parisien.

 

La jeune femme a décidé d'engager un avocat, ce que ne semble pas comprendre Vincent Moscato qui estime que les scandales de ce genre font du tort... aux femmes de ménage. « Elles se tuent le boulot elles-mêmes ! À un moment donné, les patrons d'hôtel vont dire 'bon bah fini, maintenant on va prendre des durs, des tatoués, pour faire le ménage, des gros, comme ça y aura plus une histoire' » commente l'animateur avant de préciser que ce qui s'est passé avec les joueurs anglais, « tout le monde l'a fait ».

 

Puis, en compagnie de ses chroniqueurs, Vincent Moscato va encore plus loin, les débatteurs démontrant en quoi ce genre de comportement inapproprié est essentiel pour souder un groupe et améliorer les performances sur le terrain. « On a tous fait des horreurs (...) Ça soude le groupe et t'as envie de mourir sur le terrain pour ton pote avec qui t'as fait des conneries pendant le week-end (...) La vie de groupe, c'est d'aller sortir le chichi à la femme de ménage » explique même l'ancien footballeur Eric Di Méco.

Partager cet article

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article

commentaires