Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 13:41

DSC03412

Repost 0
Published by stefane7408 - dans photos urbaines
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 13:33

DSC03398

Repost 0
Published by stefane7408 - dans portraits
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 12:01

Avant, après, pendant. Il ne se passe pas un jour sans une polémique Miss France.

 

La dernière en date risque de faire grand bruit : l'élection locale le 26 mars dernier de Miss Haut-Rhin Delphine Wespiser devenue Miss France est contestée car "truquée" selon certains, révèle Le Parisien/Aujourd'hui en France.

 

Ce serait en réalité la deuxième dauphine Maud Baerenzung qui aurait été élue ce soir-là, à en croire son comité de soutien. "Le public et le jury, quasi unanimement, avaient élu Maud Baerenzung. Notre déléguée régionale a alors invoqué une histoire ubuesque de robe pour disqualifier la gagnante. L'élection a été truquée (...) Nous avons des attestations de commerçants et d'un député, faisant partie du jury, qui s'en sont plaints par écrit", explique un membre du comité local à notre confrère.

 

Une histoire de robe

 

La nouvelle Miss France a-t-elle volé son titre départemental avant d'être intronisée Miss Alsace puis Miss France ?

 

C'est la conviction de plusieurs jurés du Haut-Rhin, visiblement remontés contre la nouvelle responsable locale, Claudia Fritollini. Qui avoue avoir "tranché" face à l'indécision du jury, partagé entre les deux demoiselles. "Oui, j'ai préféré Delphine et elle est devenue Miss France, alors j'en suis fière, confesse-t-elle. Je ne me voyais pas partir avec Maud, qui m'a fait toute une histoire pour une robe."

 

La deuxième dauphine avait choisi de porter une robe à elle alors que, habituellement, ce sont les partenaires locaux et commerciaux qui habillent les Miss.

 

Du côté d'Endemol, on soutient cette décision, arguant la présence d'un huissier lors de l'élection suivante de Miss Alsace, où Delphine Wespiser a gagné le titre. Le risque de destitution semble donc nul.

"La nouvelle reine ne risque rien. Même si elle n'avait pas gagné le titre dans le Haut-Rhin, elle aurait eu le droit de se présenter directement à l'élection de Miss Alsace, comme candidate libre", note notre confrère.

 

Guerre des Miss

 

Il y a quelques jours, une autre polémique avait surgi.

On apprenait queDelphine Wespiser, fraîchement élue Miss France 2012, aurait très bien pu devenir... Miss Prestige National, l'élection concurrente organisée par Geneviève de Fontenay.

 

"Ca ne fera pas scandale vu qu'il n'y a pas lieu d'être. Vu que je ne connaissais absolument pas le monde des Miss, j'ai vu un article pour Miss Haut-Rhin. J'ai envoyé une lettre et j'ai compris que c'était le comité Geneviève de Fontenay et j'ai été prise. Deux jours après, j'ai vu quelque chose d'autre avec Miss Haut-Rhin et j'ai compris qu'il y avait deux comités. J'ai téléphoné et on m'a dit "Venez plutôt chez nous parce que c'est mieux. Si vous continuez, vous serez à Miss France" (...) Du coup, j'ai appelé l'autre pour annuler" expliquait Delphine Wespiser dans un entretien au site directstar.fr.

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 08:23

DSC03360

Repost 0
Published by stefane7408 - dans portraits
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 16:44

La France sera dans le 4e et dernier chapeau, synonyme de groupe délicat à l'Euro 2012, lors du tirage au sort prévu le 2 décembre à Kiev. Les Bleus sont victimes des qualifications de la Croatie et du Portugal après les matches retour des barrages. Les chapeaux ont été officialisés par l'UEFA.


C'est désormais officiel : la France sera le 2 décembre prochain dans le chapeau 4 en vue du tirage au sort du Championnat d'Europe 2012. La qualification de la Croatie pour l'Euro 2012 condamne a condamné les Bleus à cet avenir plus qu'incertain et qui l'assure à coup presque sûr de tomber avec un ou deux gros du Vieux Continent. Voire trois en cas de grosse déveine.


La France est douzième des coefficients UEFA, selon le classement publié le 12 octobre et actualisé mercredi après les barrages retour de mardi. Or avec l'Ukraine et la Pologne classées en tant qu'organisateurs dans le premier chapeau des têtes de série, avec l'Espagne et les Pays-Bas, la France recule de fait au 14e rang pour la répartition théorique en vue du tirage. Dans ce classement, seuls la Croatie et le Portugal, devant la France dans cette répartition, étaient engagés en barrages. Il fallait donc que ces deux pays soient éliminés en barrages pour que la France se retrouve dans le 3e chapeau. Cela n'a pas été le cas. Les Bleus seront donc dans le quatrième chapeau.


Pour la répartition par chapeaux, l'UEFA a basé ses calculs sur les résultats des trois dernières années : 20% sur le parcours à l'Euro 2008 (qualifications + phase finale), à 40% sur le parcours au Mondial 2010 (qualifications + phase finale) et à 40% sur le parcours des qualifications à l'Euro 2012.


CHAPEAU 1 : Pologne (tête de série car pays organisateur), Ukraine (tête de série car pays organisateur), Espagne, Pays-Bas
CHAPEAU 2 : Allemagne, Italie, Angleterre, Russie
CHAPEAU 3 : Croatie, Grèce, Suède, Portugal
CHAPEAU 4 : Danemark, France, Eire, Rép. Tchèque


Pire groupe possible : Espagne, Allemagne, Portugal et France
Meilleur tirage possible : Pologne, Russie, Grèce, France

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 08:29

DSC03355

Repost 0
Published by stefane7408 - dans portraits
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 14:15

La chaîne de la TNT NRJ 12 vient d'annoncer le retour à l'antenne du télé-crochet phare "Star Academy" diffusé jusqu'en 2008 par TF1 et présenté à l'époque par Nikos Aliagas. Cette nouvelle formule, attendue pour 2012, est le deuxième concours de ce type que prévoit la chaine, avec "Encore une chance". En attendant de connaître le profil du gagnant de cette nouvelle version diffusée sur la TNT, puremedias.com revient pour vous sur les précédents gagnants du télé-crochet et leurs après-Star Ac'.


Jenifer, la "vraie" gagnante


Devenue star à 21 ans seulement grâce au télé crochet de TF1, Jenifer, la première chanteuse à remporter la Star Academy est considérée comme la "vraie" gagnante. Grâce au programme de TF1, elle est devenue une star incontournable de la variété française, avec des tubes comme "Au soleil", "J'attends l'amour" ou "Ma révolution" et 4 albums à son actif. Traquée par la presse people, elle s'affiche peu dans les médias même si elle continue de front sa carrière musicale. Un nouvel extrait de son dernier album "Appelle moi Jen" a été dévoilé avec le single "L'amour fou".


Nolwenn Leroy, la gagnante attendue


Révélée lors de la saison 2, la favorite des professeurs Nolwenn Leroy, remporte cette édition sans grande surprise face à Houcine. S'en suit un parcours réussi avec 4 albums studios aux succès inégaux, notamment le remarqué "Histoires naturelles", en collaboration avec Laurent Voulzy, et le très populaire "Bretonne", sorti en 2010 et couronné d'un disque de diamant. Reconnue et respectée par ses pairs, elle semble aujourd'hui de moins en moins associée à la Star Ac'.


Elodie Frégé, la gagnante surprise


Celle qui paraissait fragile lors des premières semaines à l'académie, Elodie Frégés'est ensuite affirmée comme une véritable artiste. Connue pour avoir partagé la somme qu'elle remporte en tant que gagnante avec Michal, l'autre finaliste, elle connait une carrière musicale marquée par des choix osés (elle composera elle même des chansons de son premier album) et des collaborations prestigieuses (Benjamin Biolay). Elle s'affirme aujourd'hui comme une des plus belles révélations artistiques du télé crochet.


Grégory Lemarchal, le gagnant du coeur


Ce jeune savoyard avait su toucher le public grâce à des interprétations émouvantes de titres comme "SOS d'un terrien en détresse" mais aussi pour sa vie personnelle, marquée par une maladie, la mucoviscidose. Auréolé du titre de vainqueur de l'édition 4, Grégory Lemarchal enregistre son premier album, "Je deviens moi", qui devient un véritable succès. Disparu en 2007 des conséquences de sa maladie, son album posthume bat des records de ventes .


Magalie Vaé, la gagnante contestée


Très populaire auprès du public, qui vote systématiquement pour elle lorsqu'elle est nominée, Magalie Vaé est aussi la candidate la plus contestée. Gagnante de l'édition 5, ce désamour s'exprimera dans les bacs, puisque son album ne se vend qu'à 20.000 copies. Décriée par la presse et les médias en général, c'est le premier échec pour un gagnant de la Star Ac'. Son contrat avec Universal est aujourd'hui rompu, pour une carrière artistique qui semble au point mort. Ces derniers mois, Magali Vaé a fait davantage parler d'elle dans la presse people avec la naissance de son premier enfant.


Cyril Cinélu, le gagnant oublié


La victoire de Cyril Cinélu dans cette édition 6 annonce un virage difficile pour les gagnants du télé crochet, déjà bien amorcé par Magalie Vaé. Le candidat réussira à faire pire que sa précécesseur, en vendant seulement 8.000 copies de son album "Jusqu'à moi", le plus gros échec commercialpour le télé crochet de TF1 et Universal. Aujourd'hui, l'artiste tente toujours de percer dans le domaine de la musique, comme en témoigne sa participation au X-Factoranglais.


Quentin Mosimann, le gagnant qui renoue avec le succès


Après sa victoire dans l'édition 7, Quentin Mosimann réconcilie les gagnants de la Star Ac' avec le succès dans les bacs. Son double album intitulé "Duel" et qui comporte le hit "Chercher le garçon" se classe dès sa sortie deuxième au classement des meilleures ventes en France. Cette année il a dévoilé à la radio son nouveau single (un duo avec Sheryfa Luna) et un nouvel album est prévu pour 2012.


Mickels Réa, le dernier gagnant


En 2008, dans cette dernière édition du télé crochet -qui semble déjà à bout de souffle depuis quelques années- c'est Mickels Réa qui remporte la finale face à Alice et décroche un contrat avec Universal pour un album qui n'a toujours pas vu le jour. Le chanteur se produit aujourd'hui avec son groupe, "Mars Avenue".

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 15:18

Après des semaines de compétition culinaire, nous connaissons enfin les 2 derniers finalistes de Masterchef 2011 : Elisabeth et Xavier. La soirée d'hier a été riche en émotions, en belles épreuves et en suspense. Nathalie a trébuché sur la 3ème marche du podium alors qu'elle démarrait en tête des épreuves. Elisabeth a largement mérité sa place en finale. Alors, d'après vous, qui va gagner Masterchef 2011 ? Elisabeth ou Xavier ? A vous de voter !

Changement de règles hier : les candidats devaient gagner deux épreuves pour être automatiquement qualifiés en finale. Chaque victoire rapportait 1 point, il en fallait donc 2.

Première épreuve : la surprise du chef. Chaque boîte mystère a été imaginée par un grand chef étoilé, déjà invité lors des épreuves sous pression. Les candidats avaient un plat et un dessert à réaliser. Xavier a hérité de la boîte préparée par Yannick Delpech, contenant un  bar et du foie gras.  Nathalie a dû faire honneur à Flora Mikula  avec du rouget et de la merguez. Elisabeth a dû préparer les ingrédients d'Olivier Belin : une volaille de Bresse et des coquillages. Au visuel, les 3 plats réalisés se valaient. Xavier « a turbiné dans sa tête ». Il a reçu un compliment de Yannick Delpech pour sa présentation. Sa gelée de betterave a beaucoup plu. Le rouget de Nathalie "fut fantastique" selon Sébastien Demorand. La cohérence dans ses deux plats lui a permis de remporter la première épreuve.

Nathalie : 1  - Xavier : 0 — Elisabeth : 0

 

Deuxième épreuve : un test de reconnaissance… pas cloche. Les 3 candidats se sont retrouvés devant des plats clochés. Une épreuve préparée par Sébastien Demorand. Il fallait reconnaître 15 produits du monde entier en  4 minutes. Entre autres, de l'esturgeon, des fèves de cacao, du sel rose de l'Himalaya, des œufs de cent ans, des ormeaux etc. Xavier a excellé dans les produits de la mer, Nathalie dans les produits exotiques et Elisabeth dans les souvenirs d'enfance. Nathalie a reconnu le moins d'ingrédients, tout s'est joué entre Elisabeth et Xavier. La mer a porté bonheur à ce dernier. Cette bonne mer lui a valu un point, le cannois a remporté l'épreuve.

Nathalie : 1 — Xavier : 1 — Elisabeth : 0

 

Troisième épreuve : On ne Ritz pas à moitié. Nathalie, Elisabeth et Xavier ont ensuite officié dans les cuisines du Ritz. Leur épreuve fut de dresser 3 plats de Michel Roth, le chef le plus titré du monde. En 3O minutes, ils ont du faire un dressage pour 3 plats  qu'ils  n'avaient jamais vus. Une entrée, du crabe, un plat, du homard et un dessert à base de poire. Toutes les préparations étaient prêtes. Les finalistes ont dû les valoriser en  les dressant dans des assiettes. Nathalie, pourtant à l'aise sur le dressage, a tremblé de tout son corps.  Xavier a angoissé pour son dessert, son point faible. Elisabeth a regretté d'avoir mis tout son homard... Sa générosité dans l'assiette a payé : elle a remporté l'épreuve. « Homard a tuer Nathalie », elle a fini troisième une nouvelle fois.

Nathalie : 1 — Xavier : 1 — Elisabeth : 1

 

 3 épreuves dont 2 épreuves de dressage et de connaissance. C'est un peu dommage que l'on ait pas plus laissé cuisiner les 3 demi-finalistes et exprimer leurs talents culinaires. Dans cette demi-finale, seule Nathalie a remporté une épreuve réelle de cuisine.

 

Quatrième épreuve : Pour un marathon culinaire, Yves Camdeborde mouille le tablier. C'était osé, il fallait accepter le défi. Yves Camdeborde pour cette épreuve a fait une recette en direct. Les candidats ont dû la reproduire en quasi-simultané, en suivant les gestes du chef. Une selle d'agneau en croûte d'herbes mentholée. La difficulté était de ne pas rater un geste, car Yves Camdeborde enchainait les étapes de sa recette sans revenir dessus. La guerre entre les candidats était déclarée, dans une ambiance plus qu'amicale. Elisabeth a remporté l'épreuve et donc sa qualification pour la finale Masterchef.

Nathalie : 1 — Xavier : 1 — Elisabeth — 2 (qualifiée)

 

Cinquième épreuve : Le hachis Parmentier… du bout des doigts. Xavier a donc affronté Nathalie pour la 2ème place en finale. Le challenge était en 30 minutes de rattraper un hachis Parmentier raté. L'objectif était d'améliorer le goût et d'apporter de l'élégance dans ce plat de cantine. Xavier a puisé dans ses dernières forces pour sortir le plat qui l'a qualifié : à une seconde du décompte final, il a ôté un cercle de présentation en métal brûlant pour pouvoir envoyer son plat. Grosses brûlures aux doigts, mais grosse émotion pour sa qualification. Nathalie, accompagnée des larmes de Carole Rousseau, a quitté l'aventure après un superbe parcours et croulant sous les compliments du jury.

 

 En route vers la finale ! Cette demi-finale fut une très belle émission. Je reste un peu sur ma faim pour les épreuves de cuisine de ce soir. J'aurais voulu voir Xavier, Nathalie et Elisabeth s'affronter sur plus d'épreuves de créativité culinaire. Cependant, j'ai été ravi de voir les compétiteurs faire enfin plus de 3 épreuves de cuisine, car le rythme de cette année était un peu moins soutenu que l'année dernière.

 

 

 

Concernant le résultat, félicitations au 2 finalistes.  Sans préjuger de leurs qualités, il est vrai que le départ de certains bons — voire très bons candidats — laisse parfois perplexe. Le jury s'appuie sur le principe du concours pour justifier ses choix : il ne doit en rester qu'un. Il a quand même repêché ou pardonné des candidats qui ont eu des comportements inacceptables (Xavier et Karim notamment).  Le départ de Nathalie ou Claire montre que parfois, on a beau être bon et mener sa barque dignement, ça ne paie pas. C'est la dure loi des concours.

Elisabeth et Xavier ? Ils ont fait une très belle demi-finale. Deux parcours aux antipodes. Elisabeth, l'infirmière, s'est aguerrie de ses peurs en cuisine. Elle a fait un beau parcours, avec un départ en fanfare, un passage à vide et une bonne piqûre de rappel sur la fin. Elle a un sérieux niveau en cuisine. Dans la compétition, elle a été calme, fair-play et bonne camarade. Va-t-elle définitivement laisser ses patients impatients ? En tout cas, elle fut la première qualifiée.

Xavier, le coiffeur, est apparu en progression au fur à mesure des émissions, avec une omniprésence à l'écran. Il ne nous a pas défrisés sur ses présentations, mais le jury a trouvé ses préparations bonnes. Dans la compétition, il a été a un cheveu  de l'élimination par son comportement. Prêt à aider certains camarades pendant les épreuves, il a pourtant envoyé par stratégie plusieurs autres sous pression. Il se cache probablement derrière cette stratégie pour masquer quelques lacunes.. Mais il a une volonté de feu. Alors, s'il est encore de la compétition, c'est parce qu'il le vaut bien ?

Quel est votre pronostic pour le titre de Masterchef 2011 ? Elisabeth ou Xavier ? Dites-le nous !

Les résultats de la finale seront donnés en direct le 3 novembre.

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 15:34

issancourt et rumel

Repost 0
Published by stefane7408 - dans paysages
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 16:37

BEAUTÉ - La communauté urbaine de la ville a versé 237.000 euros à Endemol, s'attirant les foudres de certains élus...

Des sourires, des paillettes, des reines de beauté en maillot de bain… et une polémique. Voilà le programme de l’élection de Miss France 2012, qui aura lieu le 3 décembre prochain à Brest, ville d’origine de Laury Thilleman, élue l’an passé.

Pour accueillir la cérémonie, la communauté urbaine Brest métropole océane, présidée par le socialiste François Cuillandre, a conclu un accord avec Endemol et a accordé à la société organisatrice du concours une subvention de 237.000 euros, raconte Le Parisien ce mercredi. Un chèque qui en agace plus d’un dans la cité bretonne.

«Cautionner les paillettes»

«L’argent public n’a pas à subventionner une entreprise privée qui, de plus, fait de gros bénéfices», dénonce ainsi un élu d’Europe Ecologie-Les Verts, qui souligne par ailleurs que «l’utilisation de l’image de la femme par cette entreprise pose question». Les Jeunes démocrates du MoDem ont, pour leur part, critiqué «ces élus (qui) préfèrent cautionner les paillettes plutôt que de subventionner les acteurs locaux qui font vivre la ville».

François Cuillandre a défendu sa décision de verser une subvention à Endemol – avec le soutien de l’UMP locale  – dans les colonnes du Parisien en affirmant qu’il effectuait là «un investissement en communication». Selon lui, «Endemol assurera devant neuf millions de téléspectateurs au moins huit minutes de promotion de la ville (…). C’est une opération rentable.» D’autant que l’afflux de personnes à Brest en prévision de la cérémonie devrait offrir des retombées conséquentes dans les secteurs de l’hôtellerie ou de la restauration.

La polémique n’a en tout cas pas freiné l’engouement des Brestois pour Miss France. Les 4.000 places mises en vente début octobre pour assister à l’élection sont parties en moins d’une demie-heure. Et ont déjà rapporté 450.000 euros à Endemol.

Repost 0
Published by stefane7408 - dans infos
commenter cet article